Simulation Finaprêts

Restez informé de l'actualité du marché financier et plus particulièrement de l'univers du rachat de crédits.

Face aux craintes des professionnels, le gouvernement a décidé de revenir sur la suppression du prêt à taux zéro dans les zones moins tendues, contrairement à ce qui était prévu dans la première version du plan logement.

Selon les réseaux d’intermédiaires bancaires, il n’y a pas d’inquiétude sur les taux d’intérêt des crédits immobilier en ce début d’octobre. Certains professionnels signalent même de légères baisses des barèmes. Une nouvelle opportunité pour faire racheter son prêt immobilier en cours.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) vient de publier ses recommandations sur la bonne application du droit au libre choix de l’assurance de prêt immobilier pour les emprunteurs. L’objectif est de mettre fin aux pratiques non conventionnelles des banques.

Si les taux d’intérêt des prêts immobiliers ont progressé de 0,01 point de base en moyenne en mai par rapport en avril, les récentes statistiques montrent que les taux restent stables pour la grande majorité des banques.

Selon les réseaux d’intermédiaires bancaires, les taux d’intérêt des crédits immobiliers continuent de baisser. Toutefois, il s’agit de baisses appliquées principalement par les banques régionales.

Bien qu’il n’y ait aucune obligation légale, l’assurance emprunteur est devenue indispensable pour obtenir un crédit immobilier. Cependant, pour optimiser le coût de son emprunt, il est recommandé d’opter pour une délégation d’assurance emprunteur. Explications.

Selon, les statistiques de la Banque de France sur les crédits aux particuliers, la part des opérations de rachat et de renégociations de prêt au sein des crédits nouveaux à l’habitat est passée de 61,58 % en janvier à 59,85 % en février. Comment expliquer ce retournement de tendance ? La conjoncture est-elle toujours propice à ces opérations de banque ?