Simulation Finaprêts

Parmi les différentes options qui s’offrent aux consommateurs dans le cadre d’un rachat de prêt, il existe deux formules : le rachat de prêt à la consommation et le rachat de prêt immobilier.

Actualité Finance

Eviter le rachat d’une queue de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier est destiné aux seuls propriétaires capables de donner un bien en garantie en contrepartie d’un prêt ayant toute les caractéristiques d’un crédit immobilier.

Les propriétaires se voient très souvent proposer cette offre alors que le rachat de prêts à la consommation peut tout aussi bien représenter la meilleure formule.

D’ailleurs, il peut être intéressant de ne pas racheter un crédit immobilier pour un propriétaire dans la mesure où son prêt immobilier est en fin de vie de sorte qu’il a terminé de régler la plupart des intérêts et ne fait désormais qu’amortir son capital emprunté.

Pour un emprunteur propriétaire ayant souscrit plusieurs crédits dont les crédits à la consommation (personnel, renouvelable, voiture…), il est possible de faire racheter uniquement les emprunts à la consommation sans associer un éventuel prêt immobilier.

Les créances rachetées par un rachat de crédit à la consommation

Rappelons brièvement qu’un rachat de crédit à la consommation permet de racheter de très nombreuses créances.

En premier lieu, il est possible de racheter les différents types de crédits à la consommation tels que les crédits renouvelables, les prêts voiture ou encore les prêts personnels.

Mais ce ne sont pas là les seules créances envisageables : des découverts bancaires, des retards de loyer ou bien des dettes fiscales, sociales et familiales ou privées peuvent aussi être intégrées à ces financements.