Simulation Finaprêts

N’ayant plus le sentiment d’urgence pour profiter des conditions de financement attractives, les emprunteurs et les acquéreurs ne se pressent plus pour concrétiser un projet de financement (rachat de crédit, acquisition immobilière), selon une récente étude.

Actualité Finance

Selon les emprunteurs, les taux devraient rester bas durablement

Il y a 3 ou 4 ans, les emprunteurs souhaitant faire un rachat de crédits ainsi que les acheteurs immobiliers étaient pris dans une spirale d’instabilité de taux et de prix du mètre carré. Ils essayaient de profiter rapidement de meilleures conditions de financements avant qu’il ne soit trop tard. En 2016, grâce à la baisse continue des taux d’intérêt et des prix immobiliers, les emprunteurs évoluent dans une conjoncture sereine, selon le dernier observatoire du moral immobilier réalisé par TNS Sofres.

Selon ce rapport, les Français ont le sentiment que les conditions actuelles du marché devraient rester très attractives durablement. Une grande majorité des Français prévoient une stabilisation des taux dans les 6 prochains mois.

Toujours selon TNS Sofres, 84 % des personnes sondées estiment que les taux sont attractifs et qu’ils vont encore baisser. De ce fait, ceux qui prévoient d’acheter un bien immobilier dans les 12 prochains mois, ne se sentent plus pressés. 

Par ailleurs, si les Français n’ont plus le sentiment d’urgence pour profiter des taux bas, la majorité pense qu’il vaut mieux mettre en place son projet de crédit (rachat de prêt, achat immobilier) maintenant que dans deux ans.

Achat immobilier : le contexte reste favorable

Selon les récentes statistiques, le marché immobilier confirme son embellie au premier semestre 2016. La période semble faste pour investir dans la pierre selon 55 % des Français. Un optimiste qui s’inscrit dans une tendance baissière des taux d’intérêt.

A savoir que ce positivisme repose sur la conjoncture du marché immobilier actuel jugé de plus en plus favorable sur le plan du prêt à l’habitat et de la politique fiscale menée par les autorités.

Ainsi, 75 % des Français estiment que le coût du financement est très favorable en ce moment à un investissement immobilier. Cette proportion était de 70 % en octobre 2015, selon les mêmes sources.

Le sondage montre aussi que 52 % des Français pensent qu’il est aujourd’hui facile d’obtenir un financement à l’habitat contre 44 % en octobre 2015. Enfin 49 % considèrent que les mesures d’aides sont très incitatives à l’achat d’une résidence principale et à l’investissement immobilier.


Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle