Simulation Finaprêts

Malgré la hausse quasi-générale des taux d’intérêt des crédits immobiliers en ce début d’année 2017, il est encore intéressant de faire un rachat de crédit en ce moment, même si le financement a été accordé l’année dernière.

Actualité Finance

Le nombre de rachat de crédit ne semble pas se tarir

Si la baisse interrompue des taux d’intérêt des crédits immobiliers a permis à de nombreux Français de prétendre à un financement à l’habitat et de devenir propriétaire, elle a aussi été une formidable opportunité pour de nombreux emprunteurs souhaitant revoir les conditions initiales de leur emprunt immobilier.

Avec des niveaux historiquement bas (1,31 % en moyenne en novembre 2016), les emprunteurs auraient tort de ne pas profiter des conditions très attractives. Cependant, depuis que les barèmes repartent à la hausse, de nombreux emprunteurs se demandent s’il est encore intéressant d’opter pour cette opération de banque.

Pour les banques, leurs intermédiaires et d’autres spécialistes, cela ne fait aucun doute. Le rachat de prêt immobilier est intéressant en ce moment, même si le prêt concerné a été souscrit début 2016. Pour rappel, le taux moyen pour un crédit immobilier était autour de 2,50 % en janvier 2016 sur une durée de 20 ans. A ce jour, il est possible de prétendre à un taux de 1,40 % sur la même durée.

De plus, les différentes statistiques montrent que le flux de rachat de prêt immobilier est en progression depuis mi-décembre, même si la part de cette opération bancaire dans la production totale de crédit semble moins importante que le mois d’octobre ou de novembre 2016.

Toutefois, il faut savoir que la conjoncture actuelle est peut-être la dernière fenêtre de tir pour les emprunteurs ayant souscrit leurs encours il y a plusieurs années ou ceux qui souhaitent faire racheter leur prêt pour la deuxième ou la troisième fois.

Rachat de crédit immobilier : c’est le moment

La courbe des taux d’intérêt repartant à la hausse très légèrement, la tendance s’est inversée depuis décembre 2016. Certes, les récents baromètres confirment ce retournement de situation en ce mois de janvier, mais c’est peut-être justement la meilleure période pour tenter de faire racheter ses encours.

Pour atteindre leurs objectifs, les prêteurs vont beaucoup miser sur les opérations de rachat de crédit externe avec des conditions inédites pour cette opération de banque.

Comme à l’accoutumée, les grands établissements bancaires passent à l’offensive avec des taux attractifs dès les premières semaines de l’année quitte à céder à leurs exigences. De ce fait, la période actuelle peut être opportune pour faire un rachat de crédit, d’autant que cette opération de banque est devenue l’un des principaux d’appel des établissements bancaires.

Les opérations de regroupement de crédits (immobilier, consommation), n’ont pas encore fini de faire parler d’elles et l’année 2017 devrait encore leurs sourire, même si elles passeront toujours après les projets d’acquisitions immobilières.

Par ailleurs, il faut savoir que les établissements bancaires se sont fixé des objectifs commerciaux très ambitieux, similaires, voire supérieurs aux très bons résultats de l’année dernière. Ainsi, si les banques remontaient brusquement leurs barèmes, elles risquent de bloquer les acheteurs à sauter le pas et les emprunteurs souhaitant faire un rachat de crédit à passer à l’acte. Dans cette configuration, une remontée brutale des taux d’emprunt n’est donc pas à craindre pour les premiers mois de 2017.