Simulation Finaprêts

Malgré un rendement à la peine, le livret A bénéficie toujours d’une bonne popularité. Les transactions sur ce placement d’épargne se sont conclues par un surplus de 1,35 milliard d’euros lors du mois d’août dernier. Un solde positif qui traduit d’un contexte économique favorable à l’épargne de précaution.

Actualité Finance

Un produit d’épargne populaire

Alors que la période estivale est sous le signe des dépenses pour financer les vacances, le livret A affiche pourtant une balance positive au mois d’août. En effet, les dépôts ont été supérieurs par rapport aux opérations de retrait. En résulte un solde positif de 1,35 milliard d’euros. De ce fait, la bonne dynamique du placement, déjà constatée en juillet, continue sur sa lancée.

Une solution sécurisée et flexible au détriment de la rémunération

Il faut dire que cette solution d’épargne semble être plébiscitée par les ménages. Une popularité expliquée en partie par la facilité du produit qui offre une flexibilité avérée dans les opérations. En effet, ce livret est dit « liquide » puisque les épargnants sont libres dans les opérations de retrait et de versement dans la limite du plafond fixé à 22 950 euros. Mais le taux rémunérateur demeure historiquement bas (0,75%) et offre un rendement peu suffisant pour les ménages qui cherchent une solution de rentabilité.

Les Français se sécurisent face au contexte économique

Si les ménages se tournent autant vers des solutions de précaution via l’épargne, c’est qu’ils se préparent financièrement à payer les différents impôts de la fin d’année. Mais les prochaines factures n’expliquent pas tout puisque des craintes émanent aussi du contexte économique actuel.

En effet, les ménages font face à une inflation qui repart à la hausse après des années d’inexistence, à 2,3% sur un an en août. Si le prix des biens de consommation courante connaît une augmentation assez relative, c’est le facteur énergétique qui pèse le plus sur le portefeuille des ménages. La flambée du prix du baril de pétrole impacte significativement le prix à la pompe.

Les placements plombés par l'inflation

Mais les solutions d’épargne ne parviennent pas à rémunérer avec suffisance par rapport au taux d’inflation. Par conséquent, le livret A rémunère à un taux négatif avec ses 0,75%. Les épargnants perdent donc de l’argent en plaçant leurs liquidités sur ce type de produits tel que le livret A. Ce qui ne décourage pas malgré tout à se diriger vers cette option d’épargne sécuritaire.


Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle