Simulation Finaprêts

Selon les constations de l’INSEE, la situation financière des ménages s’est détériorée en octobre, les Français sont également moins confiants sur l’évolution du niveau de vie.

Actualité Finance

Moral des ménages, capacité d’épargne : détail des statistiques de l’INSEE

Selon le résultat d’une étude publiée par l’INSEE, le moral des Français s’est stabilisé en octobre, ce résultat est marqué également par une nette détérioration de l’opinion des ménages sur leur situation financière passée.

Selon les données publiées par l’institut national de la statistique, la capacité d’épargne des ménages enregistre une forte hausse en octobre.

En détail, selon les mêmes données, les ménages estiment que leur situation financière personnelle a reculé de 3 points et ils restent optimistes sur leur capacité d’épargne.

Deux ménages sur trois considèrent opportun de réaliser des acquisitions importantes par rapport à septembre soit environ 2 points de plus.

Dans tous les cas ces indicateurs (moral des ménages, capacité d’épargne…) restent largement inférieurs à la moyenne de long terme (la moyenne de référence) selon l’INSEE.

Le moment est propice pour épargner selon les résultats de l’INSEE Selon l’INSEE, une bonne majorité des ménages interrogés estime qu’il est opportun d’épargner, cette constatation est sans doute une mauvaise nouvelle pour la consommation.

En fait, depuis plusieurs mois, les différentes études statistiques remarquent cette tendance grandissante, celle des ménages considérant qu’il est urgent de mettre en place un produit d’épargne.

Cette nouvelle tendance est expliquée principalement par l’instabilité de la conjoncture économique et par la précarité professionnelle.

L’étude de l’INSEE affirme que la proportion de ménages souhaitant épargner est restée stable après une progression de 8 points en octobre et celle des ménages désirant épargner dans le futur augmente de 7 points par rapport au mois dernier.

Capacité d’épargne, budget instable : une équation difficile

Les analyses de l’institut national de la statistique et des études économiques montrent que la majorité des Français souhaite mettre en place un produit d’épargne pour faire face à un avenir incertain.

Dans cette conjoncture socio-politique instable, nul n’a besoin de justifier la nécessité d’un plan d’épargne, cependant pour épargner, il est nécessaire d’avoir des ressources suffisantes.

Epargner devient donc à une équation difficile pour les ménages surtout quand ces derniers ont un ou plusieurs emprunts en cours.

De ce point de vue, le ménage souhaitant épargner doit impérativement maximiser ses ressources en minimisant certaines charges lourdes comme le remboursement d’un prêt.