Simulation Finaprêts

Selon les estimations du cabinet PAIR conseil pour le compte des grandes institutions financières, les placements financiers des Français resteront sans éclat cette année et l’année prochaine.

Actualité Finance

Placements : la collecte va atteindre 76 milliards d’euros en 2014

Selon les statistiques, si le placement des Français est en hausse, il est très loin des niveaux des années 2000.

Selon une étude du cabinet PAIR conseil, les sommes déposées par les Français sur les principaux placements financiers (assurance-vie, PEL, livret A…) devraient atteindre 76 milliards d’euros en 2014 contre 74 milliards en 2013. Ils atteindront 79 milliards l’année prochaine.

A savoir qu’en 2001, la collecte avait atteint 113 milliards d’euros et 137 milliards en 2006 et en 2007.

Le mois dernier, la banque de France a constaté une hausse de taux d’épargne des Français, 15,9 % au premier trimestre contre 15,1 % en 2013 et 15,3 % en 2012. Cependant, cette hausse correspond à un souci de désendettement des ménages. Explication.

Si un ménage utilise une grande part de ses revenus pour rembourser ses crédits en cours plutôt que pour consommer, au sens de la comptabilité nationale, il épargne. De plus, si les ménages sollicitent moins le crédit, leur taux d’épargne augmente.

Baisse de la collecte : les causes

Même avec un taux d’épargne élevé (16 % du revenu disponible selon la banque de France), le bilan de 2015 devrait ainsi rester très loin des flux des années 2000.

Parmi les principales explications, il y a la crise économique et ses conséquences sur la confiance des ménages. Sans perspective de hausse de revenu et du pouvoir d’achat, les Français s’endettent moins et utilisent davantage leurs placements pour réaliser de grands projets (immobilier, voiture).

L’autre cause donnée à la baisse de la collecte est le niveau des taux de rémunération qui décourage les épargnants et les détournent des livrets réglementés.

L’épargne rapporte très peu et cela va encore durer. Les Français s’adaptent, si certains choisissent de laisser leurs argents sur des comptes courants, d’autres optent pour le PEL et l’assurance-vie.

Le PEL et l’assurance-vie rebondissent

Dans la conjoncture actuelle, d’autres placements tirent leur épingle du jeu : il s’agit de l’assurance-vie et du plan épargne logement (PEL).

L’assurance-vie qui a retrouvé en juillet son plus haut niveau depuis 4 ans, devra confirmer son rebond en 2015. Les statistiques prévoient plus de 20 milliards d’euros l’année prochaine contre 18 milliards cette année.

Quant au PEL, la collecte devrait atteindre 13 milliards d’euros en 2015 contre 9,7 milliards cette année.


Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle