Simulation Finaprêts

De la nouvelle version du prêt à taux zéro (PTZ 2016) aux taux d’intérêt historiquement bas en passant par l’assouplissement des critères d’octroi, les Français bénéficient d’une conjoncture très favorable à l’accession à la propriété.

Actualité Finance

Crédit immobilier : les conditions sont attractives et les Français souhaitent acheter

Selon une récente étude Ipsos, plus de 9 Français sur 10 estiment qu’être propriétaire de son logement est quelque chose de très important. L’accession à la propriété est même une aspiration très profonde pour un nombre important des personnes interrogées.

Le souhait de devenir propriétaire de son logement est encore plus marqué chez les jeunes. Par ailleurs, pour ce profil, le crédit immobilier est un point de passage essentiel, voir indispensable pour mener à bien son projet d’acquisition immobilière.

Cependant, rarement les conditions de crédit auront été autant attractives pour les ménages. D’un côté, les emprunteurs peuvent bénéficier de taux d’intérêt très bas. Selon, les récentes publications de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen était de 1,77 % le mois dernier.

De l’autre côté, pour les candidats à la propriété qui achètent pour la première fois, les conditions d’éligibilité au prêt à taux zéro (PZT) ont été élargie depuis le 1er janvier 2016. Désormais, ce type d’emprunt permet de financer jusqu’à 40 % du prix du bien sans intérêt.

L’accès à la propriété et au crédit immobilier reste toutefois inégalitaire

Selon une récente étude, la part des foyers modestes propriétaires de leur logement a été divisée par deux en seulement 25 ans, tandis que celui des ménages aisés a considérablement augmenté.

Parmi les ménages les plus modestes, seuls 16 % étaient propriétaires de leur logement en 2013, contre 34 % en 1973. Pour la population le plus aisée, 66 % étaient propriétaires de leur habitation, contre à peine 43 % il y a 40 ans, selon les informations publiées par la direction des études du ministère des affaires sociales (DREES).

De ce fait, si les donations et les héritages renforcent ces inégalités, certaines études montrent aussi que l’accès au crédit immobilier impacte aussi ce phénomène. A savoir que le prêt à l’habitat est la norme pour la majorité des Français souhaitant accéder à la propriété. 33 % de la population Française remboursent actuellement un prêt à l’habitat.

Par ailleurs, force est de remarquer que l’accès à ce type de financement relève du parcours du combattant pour les jeunes âgés de moins de 30 ans et pour les candidats modestes.

L’année dernière, ces profils emprunteurs ne représentaient que 25 % de la demande de financement immobilier et leur part dans les projets financés n’était que de 18 %.

 


Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle