Simulation Finaprêts

Si obtenir un emprunt immobilier ou consommation à deux sans être marié ou pacsé est devenu très fréquent, voir banal dans notre société, qu’en est-il pour un regroupement de crédit ?

Actualité Crise

Crédit à deux sans mariage ni pacs : une réalité

En France comme dans de nombreux pays, le mariage est une institution sacrée, mais depuis quelques années, les statistiques font état de son déclin dans l’hexagone.

En 2000, les autorités avaient enregistré plus de 305 000 célébrations de mariage contre à peine 240 000 en 2011. Cependant, cette baisse du taux de mariage ne signifie pas une baisse de la demande de prêt (immobilier, consommation) à deux.

Les couples en union libre (sans mariage ni pacs) sont de plus en plus nombreux à acheter de logements, de voitures et d’autres biens à deux, malgré que ce statut présente souvent quelques contraintes.

Cette possibilité donnée aux couples non mariés ni pacsés, est devenue une réalité et les acteurs (banques, notaires, compagnies d’assurance…) se sont adaptés en proposant des offres et des conditions particulières pour ce statut matrimonial.

Bien dissocier les apports respectifs

Le prêt immobilier étant le financement le plus sollicité par les couples non mariés ni pacsés, il est conseillé dans le cadre de ce type de financement de bien dissocier les apports personnels de chaque emprunteur et de les mentionner dans le contrat de prêt ainsi que dans l’acte notarié.

De ce fait, le financement immobilier est accordé en fonction du montant de l’apport de chaque emprunteur (50/50, 40/60 ou 30/70).

Pour obtenir un prêt immobilier sans être marié ou lié par un pacs, il faut d’abord stipuler le montant de son apport personnel et celui de son conjoint afin d’évaluer la proportion que chacun pourrait assumer et la capacité d’endettement du couple.

Certes, cette possibilité n’est pas la plus romantique, mais quand les statistiques montrent qu’un mariage sur trois se termine en divorce, certains n’hésitent pas à opter pour cette vision.

Rachat de crédits en union libre : est-ce possible ?

Peut-on obtenir un rachat de crédit quand on est en union libre ? C’est l’une des principales questions qu’on trouve sur les forums dédiés au prêt et regroupement de prêts.

En fait, la réponse dépend de plusieurs facteurs, bien que la demande de rachat de prêts soit à priori indépendante du statut matrimonial du demandeur.

En général, la situation financière et professionnelle de la personne vivant sous le même toi que l’emprunteur sera étudiée quel que soit leur statut matrimonial (marié, pacsé, concubin…).

Bien qu’en union libre, le couple est lié par les charges communes et éventuellement la présence d’enfants. De ce fait, la situation financière de l’un affecte forcément celle de l’autre et les banques ont souvent besoin de prendre tous ces facteurs en compte pour établir la capacité réelle de remboursement du couple.

Pour résumer un couple en union libre peut obtenir un regroupement de crédit à condition que le reste à vivre soit suffisante pour faire face aux dépenses quotidiennes.