Simulation Finaprêts

Pour vivre correctement, les Français voudraient en moyenne 540 euros de plus par mois selon le baromètre rendu public, soit une hausse de 3 % par rapport à 2012.

Actualité Budget

Budget des Français, il manque 540 euros par mois et par famille

La crise économique, la hausse des impôts ou encore la hausse des prix semblent impacter fortement le budget des Français (toute catégorie sociale confondue).

En fait l’argent que les Français gagnent (revenus, aides sociales…) est nettement supérieur à l’argent qu’ils dépensent (cotisations, épargnes, remboursement des crédits, financement des besoins quotidiens…). Selon les résultats d’un institut de statistique, il manquerait en moyenne 540 euros par mois aux Français : explication.

Pour 66 % des Français sondés, la hausse des prix est sans doute la première cause des fins de mois difficiles, le niveau de l’inflation n’a cessé de battre des records depuis le début de la crise, cette montée générale des prix, est caractérisée par l’explosion des prix alimentaires et par la hausse continue des prix des loyers.

Le gel des salaires est la deuxième cause mise en avant par les Français, ils sont plus de 28 % dont une grande majorité des cadres, a estimé que les fins de mois difficiles sont dues à la stagnation des salaires.

Selon certains observateurs 80 % des travailleurs Français gagnant le SMIC ont du mal à boucler leurs fins de mois

En clair, cette étude confirme une loi économique simple et rationnelle, celle de la situation budgétaire déficitaire, c’est-à-dire quand les ressources sont inférieures aux charges.

Budget des Français, hausse des charges : comment y remédier ?

Comment diminuer les charges pour rééquilibrer un budget déficitaire ? Cette question a fait l’objet de plusieurs débats controversés entre différents courants économiques.

Diminuer ses charges consiste à réduire ou supprimer certains facteurs de dépenses, dans notre société, le crédit (consommation, immobilier ou personnel) est indispensable pour réaliser ou financer un projet et la majorité des Français possède au moins un prêt en cours, son remboursement obligatoire occupe une part importante dans les charges des Français.

Avec le rachat de crédit, il est possible de réduire la part des remboursements des crédits dans les dépenses mensuelles. Le but principal de cette solution financière est de diminuer les charges mensuelles en rachetant un ou plusieurs emprunts en cours afin de mettre en place une nouvelle dette à mensualité réduite. L'opération peut entrainer un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total du crédit.