Simulation Finaprêts

Selon les données publiées par l’institut Européenne de statistique (Eurostat) sur le prix à la consommation, le pays le plus cher en 2013 était le Danemark, la France était tout juste au-dessus de la moyenne.

Prix à la consommation en zone Euro selon Eurostat ?

Actualité Zone EuroEn 2013, le pays le plus cher dans la zone Euro était le Danemark et le moyen cher par rapport à la moyenne était la Bulgarie. La France se situait juste au-dessus de la moyenne selon les données publiées par l’Eurostat.

Dans le détail, le prix des biens et services de consommation Danois représentait 140 % par rapport à la moyenne des 28 pays de la zone Euro. Autrement, le prix au Danemark est 40 % au-dessus de la moyenne Européenne.

Selon Eurostat, le deuxième pays le plus cher est la Suède avec 130 % de la moyenne, la Finlande et le Luxembourg étaient à égalité avec 123 %.

Les autres pays où le prix moyen à la consommation est supérieur à la moyenne Européenne sont l’Irlande (118 %), le Royaume-Uni (114 %), les Pays-Bas (110 %).

La France comme la Belgique sont à 109 % chacune, l’Autriche (107 %), l’Italie (103 %) et enfin l’Allemagne (102 %).

Les pays où le prix à la consommation est en dessous de la moyenne Européenne sont entre autre : l’Espagne (95 %), la Grèce (89 %), le Chypre et le Portugal (86%), la Slovénie (83 %) mais la médaille revient à la Bulgarie avec 48 % de la moyenne Européenne.

Des différences des prix à la consommation liées à la fiscalité

Selon Eurostat, la différence des prix à la consommation entre les pays de zone Euro est étroitement liée à la proportion de la fiscalité entre les pays membre de l’union Européenne.

D’abord, la fiscalité par rapport au PIB a augmenté en 2013 dans tous pays réputés cher par rapport à 2012. Ainsi la France fait partie des pays où les impôts ont le plus augmenté en 2013, la charge fiscale est passée de 43,7 % à 45%.

Parmi les pays où la charge fiscale est la plus élevée, outre la France, on trouve le Danemark avec près de 46 %, la Belgique (45,4 %), la Suède (44,2 %) et la Finlande (44,1 %).

Des écarts de prix sont également expliqués par les taxes qu’appliquent les pays Européens sur les différents produits et services.