Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

Vous êtes ?

Gratuit & sans engagement

Les taux d’intérêts des crédits immobiliers ont atteint un niveau plancher record. Une aubaine pour les emprunteurs.

Un niveau actuel qui détrône le record de 2016

En ce début de mois de juillet, les emprunteurs immobiliers continuent d’obtenir leur financement à des taux défiant toute concurrence. La baisse des taux n’est pas un argument sorti du chapeau par les banques pour dynamiser leur activité. En effet, cette baisse est bien réelle selon les dernières mesures de l’Observatoire Crédit Logement. Pour affirmer cela, il suffit d’observer les mesures faites en juin. Avec une moyenne de 1,29 % pour toutes les durées d’emprunt, les crédits immobiliers ont atteint le niveau le plus bas jamais observé jusqu’alors. Bien que cette moyenne soit calculée hors assurance-emprunteur, elle démontre tout de même de la faiblesse des conditions de financement aux particuliers.

Ces derniers profitent donc d’offres qui restaient jusqu’alors inenvisageables. En pratique cela signifie qu’avec les conditions actuelles, les emprunts récents sont en mesure soit d’emprunter un capital plus important, soit de payer moins d’intérêts par rapport à des emprunts contractés avant 2016. La faiblesse des taux contribue donc à une nette augmentation du pouvoir d’achat immobilier. Même si le coût total d’un crédit à l’habitat est en recul depuis 2016, cela donne la possibilité de financer un bien plus grand. Selon l’activité et la tension du marché local, il est possible d’acquérir des mètres carrés en plus voire même une pièce entière (chambre, salle d’eau, dressing).

Le rachat de crédit, une opération pour réduire le taux d’un contrat en cours

Les taux bas contribuent donc à la dynamique du marché immobilier. Avec des moyennes de 1,02 % sur 15 ans, 1,20 % sur 20 ans et 1,42 % sur les emprunts longs de 25 ans, il ne fait nul doute que les acheteurs potentiels ont à cœur de profiter de ces financements abordables. Les crédits immobiliers à taux bas sont les bienvenus pour réaliser le projet d’une vie, à savoir l’accession à la propriété immobilière. Ce statut permet d’agrandir un patrimoine mais aussi de ne pas payer des loyers à fonds perdus dans un contrat de location.

Mais pour les emprunteurs passés, c’est-à-dire ceux d’avant 2016, il est également possible de réduire le taux de leur emprunt en cours, notamment à l’aide d’un rachat de crédit immobilier. En faisant racheter leur crédit par un établissement bancaire, il est possible de négocier de nouvelles conditions plus attractives. Mais attention, en remboursant par anticipation le prêt initial, des pénalités seront facturées. Il est donc important d’obtenir une réduction du taux proche de 1 % pour que l’opération soit intéressante. A défaut, les pénalités vont grignoter le gain de l’opération. Il est donc recommandé de se faire accompagner par un professionnel du rachat de crédit pour être informé au mieux.


Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle