Simulation Finaprêts

Le découvert bancaire, autorisé ou non, est constaté lorsque le solde d’un compte bancaire est négatif. Dans ce cas, l’emprunteur s’expose à des sanctions financières importantes. Est-il possible d’inclure ce découvert bancaire dans un rachat de crédit ? Explications.

Actualité Finance

Comment fonctionne le découvert bancaire ?

Le montant du découvert bancaire autorisé est négocié lors de la conclusion du contrat entre le client et l’établissement. Lorsqu’un épargnant rencontre des difficultés financières ponctuelles, il peut généralement négocier un découvert temporaire et ainsi dépenser plus que le solde présent sur son compte jusqu’à une limite déterminée. Si le découvert n’est pas comblé dans les délais prévus, des sanctions peuvent être appliquées et l’autorisation de découvert peut être annulée.

Le découvert non autorisé est quant à lui constaté lorsque le solde d’un client est négatif et si aucun découvert n’est autorisé. Dans ce cas, la banque est en droit de refuser tous les règlements et prélèvements.

Cela peut se traduire pour le client par l’interdiction d’émettre des chèques pendant plusieurs années, des frais de commission d’intervention et une inscription au fichier central des chèques (FCC). Dès la constatation du découvert, la banque doit informer son client du défaut de provision sur le compte et fixer une date pour le réalimenter.

Découvert bancaire et rachat de crédit

Pour éviter les frais de découvert et les sanctions qui y sont liées, il est possible de mettre en place une opération de rachat de crédit. Effectivement, selon la législation en vigueur, le découvert bancaire, qu’il soit autorisé ou non, s’apparente à un crédit à a consommation.

Il peut donc faire l’objet d’un rachat de crédit auquel pourront également être associées les autres dettes en cours. Ainsi, il sera possible de recalculer les taux à la baisse, de rembourser son crédit sur une durée plus longue et de bénéficier de mensualités réduites.

Plusieurs organismes proposent le rachat de crédit avec découvert bancaire. Pour commencer, il peut être judicieux de réaliser une étude de faisabilité en passant par un intermédiaire financier spécialisé.

Un conseiller vous contacte ensuite pour faire le point sur votre situation financière et vos besoins. Il ne faut pas oublier que si le rachat de crédit semble simple à mettre en place, il s’agit en réalité d’une opération complexe. L’intermédiaire bancaire se charge de l’instruction complète du dossier de rachat de prêts pour le compte de l’emprunteur.


Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle