Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

Vous êtes ?

Gratuit & sans engagement

Selon les réseaux d’intermédiaires bancaires, la quasi-totalité des banques durcissent les critères d’octroi de prêt immobilier en ce début d’année marquée par une augmentation de la demande de financement. Cependant, qu’en est-il pour le rachat de crédit ?

Actualité Finance

Quand les banques privilégient les meilleurs dossiers

Bien que très légère, la hausse de taux d’intérêt commencée en décembre 2016 devrait s’accentuer dans les semaines et mois à venir, notamment à cause de l’incertitude socio-politique et le risque d’une potentielle hausse des taux directeurs de la Banque centrale Européenne.

Face à cette nouvelle tendance, les Français sont de plus en plus nombreux à solliciter un crédit immobilier pour profiter des conditions de financement encore très attractives : Conséquence, les banques croulent sous les demandes de financements à l’habitat depuis le mois de janvier 2016.

Selon les réseaux d’intermédiaires bancaires, la demande est telle que les établissements bancaires deviennent de plus en plus sélectifs et privilégient ainsi les emprunteurs ayant les meilleurs dossiers avec un apport personnel conséquent, des revenus importants et une situation financière et professionnelle rassurante.

A savoir que depuis quelques semaines, les banques se sentent de nouveau en position de force face aux emprunteurs. De ce fait, la plupart des prêteurs ont redéfini ces derniers jours des nouvelles conditions pour accorder un prêt immobilier. Toutefois, si la tache devient plus délicate pour les jeunes et les ménages modestes, il faut savoir que la situation reste intacte pour les profils emprunteur « haut-de-gamme ». Ces deniers peuvent toujours obtenir les meilleures offres en vigueur.

Qu’en est-il du regroupement de prêt ?

Comme le prêt à l’habitat, les demandes de rachat ou de renégociation de prêt progresse aussi depuis quelques semaines à cause de la hausse des taux d’intérêt. Cependant, cette nouvelle donne ne doit surtout pas décourager les emprunteurs souhaitant revoir les conditions initiales de leurs prêts.

Logiquement, le durcissement des conditions d’obtention d’un financement à l’habitat va toucher les projets de rachat de crédit immobilier, mais il existe plusieurs astuces permettant de mettre toutes les chances de son côté.

A savoir que les banques analysent plusieurs paramètres lors d’un projet de regroupement de prêts à l’habitat : la régularité et la stabilité des revenus de l’emprunteur, la stabilité de sa situation financière, la sérénité de son comportement bancaire, son reste à vivre, sa capacité de remboursement… De ce fait, un emprunteur remplissant ces paramètres peut prétendre à un rachat de crédit.

Par ailleurs, faire appel à un intermédiaire bancaire pour prétendre aux meilleures offres en vigueur peut être judicieux. Ce spécialiste maîtrise parfaitement les critères de l’ensemble de ses partenaires bancaires. Cela lui permet de présenter le projet de rachat de crédit de son client à son partenaire ayant l’offre la mieux adaptée.


Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle