Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

Vous êtes ?

Gratuit & sans engagement

Le rachat de crédit est une opération bancaire permettant de rééquilibrer une situation difficile, notamment d’alléger les mensualités et vous permettre ainsi de faire regrouper vos crédits en un seul crédit. Néanmoins, il arrive que la demande de regroupement soit refusée par la banque. Finaprêts vous explique les raisons d’un refus au rachat de crédit.

Voici quelques raisons :

Le fichage à la Banque de France

Il est important de noter que lorsque vous demandez un rachat de crédit, votre profil d’emprunteur doit être étudié par la banque prêteuse afin de s’assurer que vous soyez en mesure de rembourser votre prêt dans les délais impartis. Les établissements financiers prêteurs ont, dans ce contexte, besoin de garanties.

Ainsi, dans le cas où vous figurez dans le fichier national des incidents de paiements (FICP), votre demande de rachat de crédit pourra être refusée par l’établissement de crédit. Ce fichier est mis à jour par les établissements financiers, les tribunaux et par les commissions départementales de surendettement.

Le prêteur le consulte toujours lors de l’étude d’un dossier.

Sachez toutefois qu’une inscription au FICP est encadrée par des règles strictes. En effet, pour figurer dans ce fichier, vous devez avoir un incident de remboursement de votre crédit, notamment :

  • vous n’avez pas payé deux mensualités consécutives de votre crédit ;
  • vous n’avez pas réglé une échéance non mensuelle pendant plus de 60 jours ;
  • vous avez utilisé abusivement un découvert autorisé. En d’autres termes, la banque a effectué une mise en demeure, mais la situation n’a toujours pas été régularisée sous 60 jours ;
  • vous n’avez pas remboursé les sommes restantes dues alors que le prêteur a réalisé une mise en demeure de payer.

Bon à savoir : le prêteur doit avertir son client qu’il a l’intention de l’inscrire au FICP. Le débiteur dispose alors de 30 jours afin de régulariser sa situation. Une fois ce délai passé, et en l’absence de régularisation, l’incident de paiement est déclaré au FICP.

Jusqu'à -60% sur vos mensualités¹
Votre projet*
(*) Champs obligatoire

Un fort taux d’endettement

Un niveau d’endettement élevé de l’emprunteur est également un élément conduisant à un refus de l’établissement de crédit sur une dossier de rachat de crédit.

Généralement, le taux d’endettement est dit élevé lorsque celui-ci représente plus de 35 % de vos revenus. Avec un pourcentage au-delà de ce seuil, les banques peuvent être réticentes à vous accorder un rachat de crédits. Ce taux reflète une situation financière difficile et, de ce fait, synonyme d’un reste à vivre insuffisant. Pour que votre demande de rachat de prêts soit accordée, la part du total de vos dettes par rapport à vos ressources ne doit alors pas dépasser ce taux.

Notez bien qu’il vous est tout à fait possible de consulter un spécialiste en rachat de crédit, comme nous le proposons sur Finaprêts. Un conseiller dédié examinera votre demande, et en cas d’accord d’un de de nos partenaires, le rachat de crédit accordé vous permettra non seulement de diminuer votre taux d’endettement, mais aussi d’allonger largement la durée de remboursement de votre prêt.

L’inadaptation aux critères d’acceptation

Comme pour toute demande de crédit, le regroupement de prêts fait également l’objet d’une étude financière. Votre situation personnelle et professionnelle sera étudiée en profondeur par l’établissement de crédit prêteur avant qu’un accord ou un refus soit prononcé. Sachez que les organismes financiers ont tendance à refuser les demandes émises par les personnes ayant une situation financière instable par peur d’un défaut de paiement. Les points suivants sont notamment examinés:

  • la stabilité ou non des revenus de l’emprunteur ;
  • sa situation familiale et sa profession ;
  • le nombre de prêts en cours ;
  • la durée de remboursement de ces prêts.

Ainsi, si l’organisme de crédit constate qu’un de ces critères rend votre situation financière fragile, celui-ci peut alors ne pas donner suite à votre demande.

Autres raisons possibles expliquant le rejet d’une demande de rachat de crédit

La liste des raisons d’un rejet de demandes est variée. D’ailleurs, hormis les motifs vus précédemment, il existe des cas qui peuvent avoir un impact négatif sur votre demande de rachat de crédit, notamment :

  • vous avez rencontré des cas de rejets de prélèvements ;
  • le dossier que vous avez fourni est incomplet ;
  • votre revenu est insuffisant et vous disposez d’un nombre important de dettes ;
  • vous êtes sans emploi et sans co-emprunteur ;
  • vous avez réalisé un regroupement de crédit dans les 12 mois précédents ;
  • vous disposez de comportements compromettant la gestion de vos finances.

Néanmoins, en cas de refus, ne vous découragez pas. Sachez qu’il existe plusieurs solutions possibles. Généralement, les critères d’octroi et les politiques des établissement de crédit ne sont pas tous les mêmes. Certaines proposent des conditions plus exigeantes, et d’autres moins. N’hésitez pas non plus à faire appel à un courtier, intermédiaire en opération de banque pour mettre toutes les chances de votre côté. Grâce à son réseau de partenaires, il sera le seul capable de vous dénicher une offre adaptée à votre profil et de vous négocier un meilleur taux d’intérêt.

Vous avez des crédits conso et un prêt immobilier en cours, ou vous envisagez un projet immobilier (acquisition, rénovation,..) ? Pensez au Rachat de crédit immobilier

Vous avez des crédits conso (crédit renouvelable, prêt perso,..) en cours ? Pensez au Rachat de crédit conso

autres sujets d'intérêts

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle