Simulation Finaprêts

Les professionnels libéraux sont nombreux chaque année à recourir au regroupement de crédit.

Regroupement de crédit pour profession libérale : qui est concerné ?

La profession libérale désigne une activité professionnelle exercée individuellement ou sous une responsabilité personnelle sur une base de qualification appropriée.

L’exercice des professions dites libérales est strictement règlementé et exige le plus souvent l’existence ou l’obtention d’un ou plusieurs diplômes.

Le statut de profession libérale fait partie des critères analysés lors d'une opération de regroupement de crédits. Les statuts de professionnel du droit, de la santé, d'emprunteurs libéraux de tout autre métier technique, intellectuel, culturel ou artistique, exerçant seul ou au sein d’une entreprise libérale ne sont pas un frein à une opération de regroupement de prêts.

Rachat de crédit : pourquoi les professions libérales ?

Certes, les revenus des professionnels libéraux sont nettement plus importants que la moyenne nationale en raison de la qualité, de l’exigence et de la nécessite de leur activité.

Qu’il exerce seul ou dans une entreprise, une bonne majorité des professionnels libéraux observe une baisse générale de leurs revenus ces dernières années.

Les raisons de cette tendance sont multiples et variées, certains ont observé une baisse soudaine de leur chiffre d’affaires à cause de la crise, d’autres pensent que c’est une gestion défaillante et une prévision budgétaire erronée qui sont les principales causes. Autant de raisons qui justifient le regroupement de crédit pour les professionnels libéraux.

Cette solution financière proposée par Finaprêts consiste à regrouper plusieurs emprunts en un seul crédit à mensualité réduite. Cependant, comme toute solution financière, le rachat de crédit avec statut de profession libérale est soumis à diverses conditions que doivent remplir les professionnels libéraux souhaitant réduire leurs charges mensuelles.

Rachat de prêts et profession libérale : quelles sont les conditions ?

L’emprunteur qui souhaite réorganiser la gestion de ses finances doit satisfaire un certain nombre de critères quel que soit son statut socioprofessionnel.

Pour les emprunteurs professionnels libéraux, les banques et les organismes de crédit réclament des garanties supplémentaires telles que les 3 dernières déclarations 2035 ou les 3 derniers bilans et les 3 derniers avis d’impositions.

Dans tous les cas, le financement d’un projet de rachat de crédit dépend de l’appréciation de l’organisme prêteur, d’où la nécessite de solliciter un intermédiaire bancaire spécialisé tel que Finaprêts. Son rôle est de mettre l’emprunteur sous son meilleur profil en constituant de manière irréprochable son projet de rachat de crédit.